L'édito du Président de la CNA

La CNA en 2021

L’année 2021 marque une nouvelle année de stabilité des encours pour la CNA dans le financement des infrastructures autoroutières.

Après avoir connu pendant plusieurs années une période d’amortissement importante de la dette (amortie à plus de 80 % de 2016 à 2018) et corrélativement de faibles investissements, la CNA est depuis 2019 rentré dans une phase de grande stabilité de ses encours (1 100 M€) et de ses contreparties.

En effet, le prochain amortissement significatif d’emprunt est prévu en juillet 2025 pour 868 M€.

Sur la même période, il n’est pas envisagé, à ce stade, de nouveaux financements. En effet, depuis l’arrêté du 14 août 2017, l’établissement n’a plus la capacité de lever sur le marché obligataire les ressources nécessaires au financement à plus d’un an des sociétés concessionnaires éligibles.

Les deux sociétés concessionnaires de tunnels autoroutiers, Autoroute et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB) et la Société Française du Tunnel Routier du Fréjus (SFTRF), encore éligibles aux financements de la CNA, ne devraient pas avoir besoin de solliciter à court-terme des financements ou refinancements d’investissements. 

Depuis l’amortissement quasi-définitif à fin 2018 de la dette des 3 groupes privatisés en 2006, seul APRR reste redevable jusqu’en 2027 d’un encours résiduel d’environ 32 M€, la CNA n’a donc désormais que trois contreparties à ses financements, la SFTRF portant l’essentiel de la dette (93%).