Le régime de la retraite des mines rejoint le RGCU !

Le Mercredi 14 décembre 2022

Les 26 et 27 novembre 2022, le régime de la retraite des mines a transféré sa base de données dans le répertoire de gestion des carrières unique (RGCU). Après l’Ircantec en juin dernier, c’est un second régime géré par la Caisse des Dépôts qui rejoint ce projet ambitieux.

Répertoire de gestion des carrières uniques

Mené par les équipes de la direction des politiques sociales, ce projet de transfert des données de carrière des affiliés de la Caisse de retraite des mines, diffère quelque peu de celui mené il y a quelques mois, pour l’Ircantec. En effet, il s’agit ici d’un transfert complet des données dans le RGCU, c’est-à-dire que le système de gestion des carrières de la Retraite des Mines sera, à terme, décommissionné du SI de la Caisse des Dépôts, pour s’effectuer intégralement dans le RGCU à compter de 2023.

Concrètement, les données de carrière stockées dans les différentes applications de liquidation ont été analysées, fiabilisées puis mises au format de la norme « R », c’est-à-dire celle du RGCU. Elles ont ensuite été transmises à la CNAV afin d’être chargées dans le RGCU. Des tests ont alors été réalisés à plusieurs étapes du processus confirmant un taux d’erreur minime.

La migration en chiffres

261 382 Dossiers d'assurés

9,4 millions Éléments de carrières miniers

99,99962% Taux de chargement

Perspectives pour l'avenir

La réussite de ce projet pave le chemin aux autres régimes gérés par la Caisse des Dépôts, dont notamment la Banque de France et le RAFP, pour lesquels les travaux préparatoires débuteront dès le début de l’année 2023, pour un transfert programmé en 2025.

En outre cette bascule génèrera aussi la mise en place de nouvelles procédures, des changements d'outils et d’habitudes de travail pour les équipes de gestion.